header img

Points de vente

L’année étant assez particulière, elle me pousse à revoir ma commercialisation! En effet, jusqu’à aujourd’hui je me plaisait à vendre mes produits par le biais des foires et marchés de Noël, ceux-ci ayant tous été annulés, je me penche de plus en plus vers les petits commerces locaux pour assurer cette étape de mon travail!

Vous pourrez ainsi retrouver une partie de mes produits dans différentes épiceries, bien sûr, il m’est impossible d’étaler toute ma gamme dans chaque commerce…

Magasins de producteurs

  • Grains de ferme à La Tour de Salvagny
  • La ferme des 3 Monts à Feurs (42)
  • Le Relais des Saveurs à Légny
  • Terroir d’Azergues à Lamure s/ Azergues

Epiceries ou commerces avec un rayon de produits locaux

  • L’alambic à St Germain/Nuelles
  • Boutique du lycée professionnel de Chazelles s/ Lyon (42)
  • Chez Fabien à Chambost-Longessaigne
  • Monts Panier Local à Pomeys
  • La boutique Chevrotine à Chevrières (42)
  • Le comptoir du village à Courzieu
  • SARL Bertholon-Grange à Panissières (42)

Si vous voulez des produits en particulier, il suffit de me contacter et nous conviendrons ensemble d’une solution!

Mes parents étant sur les marchés de Neuville s/ Saône le vendredi matin, de Montrottier le vendredi après-midi, de St Laurent de Chamousset le samedi matin et à leur adresse sur Bessenay le mercredi soir, ce peut aussi être un lieu de dépôts de mes produits!

A terme, je voudrais surtout pouvoir vous accueillir sur la ferme avec un petit point de vente, qui devrait voir le jour dès que nous aurons le temps de finir les travaux!!!


5 bonnes raisons d’acheter des produits Arom’a Pothu :

  • Tout d’abord parce qu’ils sont bons et qu’il y en a pour tous les goûts… ou presque!!!
  • Ne pas participer à l’intensification de certaines entrerpises non transparente avec des herbes de Provence cultivées en Pologne par exemple!
  • Parce que les plantes sont cultivées sans engrais et traitements de synthèse
  • Parce qu’ils sont transformés le plus simplemet possible sans ajouts d’arômes de synthèse, d’exhausteur de goût (ou je ne sais quoi), avec pour seuls conservateurs, l’huile, le vinaigre, le sel et le sucre
  • Parce qu’en les achetant dans les petits commerces locaux, vous contribuez aussi à faire vivre les communes et les personnes qui gèrent ces magasins !

Parce que j’aime être clair et transparente, je souhaite faire prendre conscience sur ce à quoi correspond un produit :

A quoi correspond le prix d’un produit : exemple d’un pot de sel à l’ail des ours

En tout premier lieu bien sûr, le prix d’un produit comprends le coût de production pur et dur

  • sel
  • pot en verre+capsule (recyclable)
  • étiquettes (papier+toner+impression)
  • gasoil pour aller cueillir et pour livrer
  • temps de cueillette, de tri, de mixage, de mise en pot, de commercialisation et de livraison
  • d’électricité pour le séchage et le mixage

Mais aussi il y a les autres frais réparties sur toute la production :

  • L’ammortissement du bâtiment et des différents outils : faucille, voiture, déshumidificateur, ventilateur, robot de mixage… et bien sûr les outils plus spécifique à la culture
  • Remboursement de mes emprunts professionnels notamment ceux pour la rénovation du bâtiment
  • Payement des charges sociales, assurances, comptabilités, impôts et taxes dont tva…

Et une fois payées toutes les charges :

  • financer petit à petit de nouveaux équipements et de nouvelles plantations
  • et enfin, il me serve tout simlpement à vivre et à payer mes charges privés!

Je compléterais cette présentation en étant tout à fait honnête, au moment de mon installation j’ai eu la chance de recevoir une Dotation Jeunes Agriculteurs, qui m’a permis de vivre jusqu’a aujourd’hui et qui comporte quelques closes dont une étude de faisabilité de laquelle je ne peux déroger pendant 4 ans

Toutefois, hormis cette aide non négligeable, je n’ai pas voulu demander d’autres aides de financement et ainsi réaliser mes travaux comme je l’entendais sans sur-évaluer ceux-ci tout en employant les artisans locaux que je voulais (sans réaliser de double devis!)… Bien sûr les inconvénients de réaliser une partie des travaux, c’est qu’ils ne sont jamais fini!!!

Je préfère compter sur mon travail pour gagner ma vie et non sur le remplissage de papier. C’est aussi pourquoi, je ne suis pas certifié Agriculture Biologique. Ainsi mes investissements comme les équipements (pour gagner en productivité et surtout me simplifier quelque peu les tâches) et les plantations d’arbres et arbustes évoluent au fur et à mesure où j’ai les finances nécessaires!

Afin de joindre les 2 bouts car pour l’instant je n’ai pas assez de production (entre autre à cause de la sécheresse!), je travaille un petit peu à l’extérieur pendant la période plus « calme »!